Ce que dit la phénologie à propos du printemps

Ce que dit la phénologie à propos du printemps

Une hirondelle ne fait pas le printemps, dit le proverbe. Mais contrairement au calendrier astronomique, le calendrier phénologique se focalise précisément sur l’observation de tels phénomènes naturels. Actuellement, ce sont surtout le noisetier, le tussilage et le pommier qui attirent l’attention.

Les températures grimpent et les premiers crocus pointent leur nez. Nous commençons à en avoir assez de la neige et nous languissons du printemps. Mais au fait, quand commence-t-il vraiment? Il y a de nombreuses réponses qui arrivent à différentes conclusions.

C’est pour les météorologues que le printemps arrive le premier, à savoir le 1er mars. Pour les astronomes, il s’agit de la période du premier équinoxe, entre le 19 et le 21 mars. Mais pour les poètes, c’est bien la nature qui joue le rôle principal – les violettes fleurissent, les arbres bourgeonnent, les journées plus longues et plus chaudes provoquent le réveil de la nature. En simplifiant, on peut dire que c’est ce type d’observation qui permet aux phénologues d’en déduire le début du printemps.

Plus généralement, la phénologie se consacre à l’étude de périodes de développement de la nature au cours d’une année. Le moment de la migration des oiseaux est observé avec autant d’attention que le développement des insectes et des plantes.

De la floraison à la chute des feuilles

Les plantes se prêtent particulièrement bien aux observations phénologiques pendant toute l’année. On note ainsi la date de la formation d’inflorescences et du déploiement des feuilles au printemps, mais aussi de la maturité, de la décoloration et de la chute des feuilles en automne.

Le temps nécessaire à une plante pour fleurir au printemps et déployer ses feuilles dépend de la somme de températures et varie d’une espèce à l’autre. C’est pourquoi le bourgeonnement et la floraison commencent en basse altitude plus tôt qu’en hauteur, plus tôt également sur un versant sud que nord et enfin plus tôt dans le sud clément que dans la fraîcheur du nord. Lorsque …


Vous êtes curieux ? Vous trouverez l’article complet dans l’Ami de la Nature 01/19. Il vous suffit de vous abonner au magazine via notre boutique.

Laisser un commentaire

Défilement vers le haut