Débats animés – décisions pertinentes

Débats animés – décisions pertinentes

Maisons des Amis de la Nature, finances, assurer la relève et élections: voilà pour les principaux thèmes abordés lors de l’Assemblée des Délégués FSAN le 25 mai dernier à Muri. C’est la section AN Oberfreiamt qui a organisé l’AD qui s’est tenue dans l’ancien monastère de Muri.

Les maisons des Amis de la Nature – dont les premières sont apparues il y a plus de 100 ans – sont d’un importance capitale pour le mouvement des Amis de la Nature. D’où l’amertume ressentie quand une maison AN est vendue à des tiers. Après un débat d’ouverture et l’élucidation de certains points, l’AD 2019 dirigée de main de maître par le président de la FSAN Urs Wüthrich-Pelloli a pris une décision importante: une modification des statuts fait de Naturfreundehäuser AG (propriétaire des maisons AN Grindelwald, Gorneren et St. Jakob) une sous-association de la Fédération Suisse des Amis de la Nature FSAN.

Rappelons que Naturfreundehäuser AG a été créé il y a quelques années avec pour objectif de mettre en place un organe chargé de la reprise de maisons AN que les sections n’arrivent plus à exploiter par leurs propres forces. A travers la décision prise à Muri, les délégués de la FSAN ont exprimé leur confiance dans cet organe.

Aucune action pour les particuliers

Les tâches centrales et les principales caractéristiques de cette société anonyme ont été redéfinies pendant les débats de l’Assemblée des Délégués. Premièrement: le sens et le but de la SA est le maintien de maisons AN. Deuxièmement: seules des organisations issues des Amis de la Nature peuvent acquérir des actions de cette SA (ni particuliers ni personnes tierces), les pouvoirs de propriété et de décision étant réservés aux Amis de la Nature. Troisièmement: d’éventuelles modifications des statuts ne sont envisageables qu’avec l’accord du comité de la FSAN.

Dans la foulée, l’AD a par ailleurs approuvé une participation de la fédération nationale dans cette société anonyme. La FSAN va ensuite prendre gratuitement possession d’un paquet d’actions (1234 actions nominatives à CHF 1.-) pour la maison AN St. Jakob à Isenthal, dans le canton d’Uri, qui avait jadis été remis à la SA par l’entremise d’un membre des Amis de la Nature. Les autres actionnaires de la société anonyme sont les sections Berne, Lucerne, Lausanne, Dübendorf/Zürich 11, Emmenbrücke, Oberbaselbiet, Schaffhausen, Steffisburg, Schrattenblick, l’association professionnelle ‘chalets des AN’ et AC Les Grisons (Graubünden).

Nouvelles têtes au comité FSAN

Les Amis de la Nature doivent eux aussi se rendre à l’évidence combien il est de plus en plus difficile de trouver les personnes adéquates pour occuper des postes au sein d’associations ou de fédérations. La candidature de Martin Jäger pour rejoindre le comité de la FSAN fait d’autant plus plaisir. Membre depuis 40 ans de la section AN Coire, Martin Jäger a fait partie de 2011 jusqu’à sa retraite fin 2018 du Conseil d’Etat du Canton des Grisons. Les délégués l’ont élu à l’unanimité et sous les applaudissements.

Autre nouveau membre du comité de la FSAN, Philippe Pellaton (section Berne) avait au préalable été élu président du comité de NFH+CH regroupant toutes les sections propriétaires d’une maison. En 2018, Philippe Pellaton a par ailleurs été président par intérim du fonds des maisons FSAN (voire plus bas). Il avait dirigé jusqu’à sa retraite en 2018 l’hôpital de Münsingen. Il remplace au sein du comité Felix Mannhart (section Lachen) dont le travail a été salué par le président et par l’assemblée qui l’a applaudi. Par manque de candidatures, la représentation tant souhaitée de la Suisse romande au sein du comité FSAN n’a malheureusement pas pu être assurée.

Nouveaux membres pour NFH+CH et le fonds des maisons

L’expert en construction Richard Bürer (section Schaffhouse) et Hans Kaufmann (fondateur et premier président de la section Oberfreiamt qui recevait) ont quant à eux rejoint le comité de NFH+CH. Enfin, l’élection de Florian Dubail (section Ajoie) a permis de compléter la Commission de contrôle de gestion CCG.

Pour des raisons de santé, Hans F. Schneider (AC Grisons) a remis en 2018 sa démission de l’administration à trois membres du fonds des maisons FSAN qu’il avait présidée. L’AD l’a remplacé par Paul Bayard (section Langenthal). En revanche, le poste attribué à une association cantonale (AC) reste inoccupé. Thomas Hensel (section Coire) pour sa part remplace au sein de l’Instance d’arbitrage de la FSAN Martin Jäger élu au comité.

Une chose encore à propos du fonds des maisons: les délégués ont également limité à trois ans les prêts sans intérêt ou à un taux avantageux alloués aux gestionnaires de maisons AN à partir de ce fonds des maisons FSAN. Comme c’était déjà le cas jusqu’ici, aucun crédit n’est cependant accordé aux maisons partenaires de la FSAN.

Recensement et finances

Les rapports annuels 2017 et 2018 ont permis de constater certains points positifs, comme la pétition des insectes signée par plus de 165’000 citoyens et remise en décembre 2018 au Conseil fédéral et au parlement, ou encore les bilans légèrement positifs des comptes 2017 et 2018. En revanche, on a une fois de plus été forcé de constater que le nombre de membres des sections continue inexorablement de baisser. Malgré un contrôle rigoureux des frais au centre administratif de la FSAN et au sein de son comité, la situation financière de la fédération reste relativement tendue.

Promouvoir le travail des enfants et des jeunes

La fédération nationale met à disposition dorénavant CHF 5000.- par année pour les sections qui misent davantage sur des activités destinées aux enfants et aux adolescents (qui ne bénéficient pas d’un soutien J+S). Qu’il s’agisse d’une descente en rappel du haut d’un pont, de la participation à un clean-up-day national ou d’une visite chez un apiculteur, les sections peuvent demander à la fédération nationale l’octroi de CHF 200.- par activité.

Culture l’après-midi

Les Amis de la Nature n’étant pas seulement des randonneurs dotés d’une conscience écologique pointue mais aussi sensibles à l’histoire et à la culture, la section hôtesse Oberfreiamt (président: Jens Howoldt) a invité les délégués entre deux réunions à une visite guidée de l’église abbatiale baroque jadis fondée par les bénédictins vers l’an 1000 et sous le règne des Habsbourg. De nos jours, l’église est surtout renommée dans les milieux musicaux pour ses trois orgues historiques.

Revenus à la fin de la visite réussie sous les toits du couvent monumental, les participants ont pu lire pendant quelques instants encore sur un écran une citation du président de la FSAN Urs Wüthrich-Pelloli: «L’innovation n’est pas une garantie contre l’échec. Mais sans innovation, l’échec est garanti».

Vous trouverez de plus amples informations dans notre rapport annuel 2018.

Laisser un commentaire

Défilement vers le haut