01.05.2019

Les narcisses de Seewis

Quelle vue magnifique offerte par ce pré parsemé de narcisses en fleurs! C’est grâce aux dispositions légales pour les protéger qu’on trouve encore ici et là de tels prés dans les Alpes. Par exemple au-dessus du village de Seewis GR, dans le Prättigau.

Le mitage progressif des Préalpes et des Alpes et les constructions routières exigent leur tribut: là où s’étendaient jadis des prairies sont aujourd’hui implantés des chalets occupés par les milieux aisés. Quant aux alpages restants, on y est souvent passé d’une agriculture extensive à une agriculture intensive. Contrairement aux années 1960 et 1970, on fauche aujourd’hui les prés plus tôt et plus souvent. Couper trop tôt les feuilles de la narcisse naissant dans un bulbe a cependant des conséquences dévastatrices – son bulbe périt en moins de deux ans.

C’est d’autant plus réjouissant qu’un mouvement inverse se soit entre-temps mis en marche. Une importante impulsion (avec effet de signal pour la Suisse tout entière) avait été donnée à la fin du siècle dernier par les amis des fleurs avec leur initiative de protection de zones au-dessus de Montreux et Blonay VD. Un inventaire effectué à l’époque avait révélé qu’en l’espace de 40 ans, deux tiers de ces prés de narcisses avaient disparu dans cette région surplombant le Léman. La régression dépasse même les 80 pour cent dans les zones à végétation particulièrement dense.

A nous les Grisons!

Grâce à un traitement plus approprié et plus respectueux de la fleur printanière, on trouve toujours au canton des Grisons des prairies de narcisses en fleurs. Les plus connues se trouvent au Prättigau, à proximité de Landquart. Sur les hauteurs de Seewis et Fanas, sur des versants exposés plein sud et protégés du vent, fleurissent toujours au printemps par milliers ces fleurs d’un blanc éclatant. Et c’est précisément la destination de cette suggestion de randonnée des Amis de la Nature.

Le point de départ du tour est le village de Seewis (936 m), à peu près 300 mètres au-dessus du fond de la vallée de la Landquart …


Vous êtes curieux ? Vous trouverez l’article complet dans l’Ami de la Nature 01/19. Il vous suffit de vous abonner au magazine via notre boutique.

Défilement vers le haut