26.03.2020

Précieuses particularités de Roumanie

Qu’ont en commun les moutons, l’ignorance, le tourisme et les subventions de l’UE avec la biodiversité des insectes en Roumanie? Ou comment un garçon est devenu un ambassadeur du royaume des lépidoptères – voilà ce dont il est question dans cet article écrit par László Rákosy, professeur à l’université Babes-Bolyai à Cluj en Roumanie.

Contrairement à la plupart des pays européens, le paysage roumain a conservé jusqu’à ce jour son caractère naturel original. Un haut-lieu de biodiversité, comme il n’en existe pas beaucoup, a ainsi pu être préservé à la frontière orientale de l’UE. La Roumanie est surtout connue pour ses nombreux grands mammifères, comme le loup, le lynx et l’ours brun. Peu de pays européens peuvent par ailleurs se mesurer à la richesse d’espèces de plantes et d’insectes. La Roumanie est ainsi le seul pays d’Europe à comprendre cinq régions biogéographiques dont chacune (on distingue entre régions alpines, continentales, steppiques, pannoniques et pontiques) dispose de ses propres espèce et habitats.

On compte en Roumanie plus de 3800 espèces de plantes vasculaires (contre 3065 variétés recensées en Suisse), plus de 435 espèces d’oiseaux (213 en Suisse) et plus de 4200 espèces de papillons diurnes et nocturnes (3671 en Suisse). Contrairement à ce qui se passe dans la plupart des pays d’Europe centrale et de l’ouest, la diversité des espèces n’a pas encore suffisamment été explorée. On peut supposer que le nombre d’espèces de papillons dépasse la barre des 5000, car de nombreuses variétés de petits papillons vont être identifiées ces prochaines années.

L’une des raisons qui explique pourquoi l’inventaire des espèces de papillons n’est pas encore satisfaisant est le faible nombre d’amateurs passionnés et expérimentés qui s’intéressent à ce groupe d’insectes. On n’en dénombre actuellement que 10-15 qui sont en mesure de donner des indications précises et correctes sur la diversité, la répartition et le mode de vie des papillons. Et seuls 5 ou 6 peuvent être considérés comme spécialistes. Fondée peu après la chute du Mur, la société d’étude des papillons de Roumanie (Societatea Lepidopterologica Romana SLR) a malgré tout accompli des progrès considérables par rapport à l’étude et à l’observation des espèces de papillons …


Vous êtes curieux ? Vous trouverez l’article complet dans l’Ami de la Nature 01/20. Il vous suffit de vous abonner au magazine via notre boutique.

Défilement vers le haut