17.09.2019

Valeurs contraignantes – oser ses visions!

En dépliant la brochure publicitaire de la Fédération Suisse des Amis de la Nature, on sera aussitôt interpellé par cette phrase: «Fédération Suisse des Amis de la Nature – nous vivons la nature!» Une phrase dont le sens est interprétable de différentes façons et qui laisse d’autres questions ouvertes. Que réponds-tu lorsqu’on te demande qui sont les Amis de la Nature? As-tu une phrase toute prête pour définir ce qu’est un Ami de la Nature? Sur le site Internet, on peut lire: «Nous entretenons le fait d’être ensemble, d’être là les uns pour les autres; nous sommes politiquement indépendant et plaçons l’Homme au centre de notre intérêt.»

La brochure citée plus haut ajoute: «Les Amis de la Nature s’engagent en faveur d’un espace vital sain où l’homme se sent à l’aise et peut profiter pleinement de son temps libre.» Ces affirmations sont contraignantes. Il y est question d’inclusion, de solidarité, de valeurs sociales, mais aussi de protection de l’environnement, d’écologie et de politique du travail. Si nous voulons vivre la convivialité et le partage et placer l’humain au centre, cela entraîne des conséquences pour nos actes et notre façon de penser. C’est également le cas si nous nous engageons en faveur d’un espace vital sain. En nous battant pour que chacun/e puisse pleinement profiter des loisirs dans la nature, nous affirmons également le droit de chacun/e aux loisirs et aux moyens respectifs pour en profiter. Signalons au passage que le mot «Freizeit» apparaît pour la première fois en 1929 dans le lexique de référence allemand Duden. Fait d’autant plus intéressant que les premières sections des Amis de la Nature en Suisse avaient été fondées dès 1905. Ils vivaient en avance sur leur temps et étaient portés par une vision. Les Amis de la Nature – d’où nous venons, où nous allons.

Voilà nos valeurs, celles qui déterminent qui nous sommes et ce que nous faisons. C’est dans ce sens qu’il faut interpréter la prise de position favorable à l’environnement du nouveau comité de la Fédération Suisse des Amis de la Nature qui, lors de sa première réunion, le 9 juillet 2019, a exprimé son soutien à l’initiative pour les glaciers. La fédération nationale partage l’argumentation de l’initiative et s’engage dans les limites du possible à apporter son soutien sur le plan conceptuel.

La Fédération Suisse des Amis de la Nature approuve toutes les mesures favorisant la mise en oeuvre d’une politique climatique exigeante. Le changement climatique menace non seulement des paysages naturels et des écosystèmes aux quatre coins du monde mais plus généralement les bases vitales de millions d’individus. Les périodes d’intense sécheresse et les inondations font de plus en plus de victimes, détruisant récoltes et communes. Le maintien et le développement de communautés vivantes et de réseaux, tels qu’ils pourraient naître après la mise en oeuvre de l’initiative pour les glaciers, représentent des valeurs clés du mouvement des Amis de la Nature. Un espace vital en bonne santé en est la principale base. L’initiative pour les glaciers accélère la fin de l’ère pétrolière et crée ainsi les conditions pour passer aux énergies alternatives propres, renouvelables et organisées de façon décentralisées.

L’initiative pour les glaciers confère enfin à la crise climatique toute l’attention qu’elle mérite. Le potentiel de la Suisse comme espace scientifique et technologique de premier choix vient pour les Amis de la Nature à point nommé pour mettre en place le nouveau système énergétique. La création de valeur qu’il génère permet la création d’emplois qui mettent l’humain et la nature au centre des préoccupations. En réalisant l’initiative pour les glaciers, la Suisse démontre qu’une économie sociale climatiquement compatible est possible.

L’initiative pour les glaciers prépare le terrain pour un avenir digne d’être vécu – un avenir qui coïncide avec les valeurs du mouvement des Amis de la Nature.

Claudia Mazzocco
Directrice adjointe, Marketing & communication

Défilement vers le haut