12.05.2020

Réduire et contrôler l’utilisation de pesticides

Il faut continuer à réduire et à contrôler plus strictement l’utilisation de pesticides et de biocides. C’est ce qu’écrit la Fédération Suisse des Amis de la Nature dans sa prise de position adressée à l’Office fédéral de l’agriculture sur l’initiative parlementaire «Réduire le risque de l’utilisation de pesticides». Dans leur prise de position datée du 12 mai, les Amis de la Nature estiment que le recours aux produits phytosanitaires leur paraissait aujourd’hui en main endroit toujours irresponsable. Ils jugent approprié que le parlement tente de remédier à cette situation. C’est pourquoi les Amis de la Nature approuvent le projet de loi visant à montrer la voie pour réduire l’utilisation de pesticides. Ils trouvent qu’en fixant les objectifs de cette voie vers la réduction, l’Etat prend toutes ses responsabilités dans les domaines de l’environnement et de la santé.

Toujours selon les Amis de la Nature, c’est à cause du réchauffement climatique que la flore et la faune indigène seront soumises ces prochaines décennies à de fortes pressions mettant leur survie en jeu. D’où la nécessité d’éviter à tout prix d’autres sources de stress inutile pour la flore et la faune de nos régions. C’est plus particulièrement le cas pour les insectes qui constituent un élément essentiel de nombreux écosystèmes.

Défilement vers le haut